Malheta "Nikaia"

Malheta "Nikaia"

18,00 €Prix

Existe en trois coloris bleu canard, miel et rose Impression devant : logo NIKAIA Impression dos : logo nissart per tougiou

Coupe cintrée, finition, encolure féminine, jersey Coupé cousu 100% coton semi peigné Ringspun Bande de propreté au col

Dans l’excellente BD, Nice et son comté de Watrin et Castellar aux éditions Larousse, non rééditée, mais trouvable sur le net, il est expliqué qu’après la création de Massilia (594 av. JC), les phocéens avancent vers l’est et créent de nombreux comptoirs. Leurs bateaux, parce qu’ils longent les côtes, ont besoin de relais et d’abris à terre. En proie aux attaques des ligures installés dans la région, le rocher du futur château (ce qui montre l’importance du site) et l’anse des Ponchettes leur offrent un point d’ancrage idéal. Il leur faut donc lutter avec les ligures vedantiens, qui y résident. Il se dit de cette lutte, que si les grecs (ce que sont les phocéens) sortent victorieux, ils appèleront le lieu Nikaia. La ville aurait ainsi pris le nom de la traduction en grec du mot victoire. Il se dit aussi qu’en réalité, Nikaia ne serait que l’hellénisation d’un nom indigène qui désignait la plage des Ponchettes, ou la colline du futur château. Il reste certain que les phocéens se sont opposés aux ligures pour ce bout de terre, déjà précieux par sa configuration. Fait glorieux ou pas, l’identité niçoise ne peut oublier une origine grecque certaine qui amènera un jour les romains à quelques lieux d’ici, sur la route des Alpes : Cemenelum (Cimiez). Deux collines essentielles à notre histoire. Comme un jour nous rendrons hommage aux celto-ligures et aux romains, en 2019, c’est le moment de la grande civilisation grecque.

Couleur